Brochure thermale
Rivière le Luy à Oeyreluy dans les Landes

Ma destination

Quand s’en mêlent les eaux

Partons à la rencontre des différentes communes du Grand Dax à proximité du fleuve de l’Adour et du Luy : Tercis-les-Bains, Téthieu, Yzosse, Narosse, Saugnac-et-Cambran, Seyresse et Oeyreluy. Certes l’océan est loin, mais ici, l’eau ne prend jamais vraiment le large. Le Luy et l’Adour prennent un malin plaisir à dessiner d’innombrables méandres au cœur des barthes (prairies inondables) tandis que lavoirs et fontaines nous rappellent que nous sommes en pays de marais.

Découvrir le Grand Dax : Quand s’en mêlent les eaux

Tercis-les-Bains

Comme son nom le mentionne, ce village est connu depuis l’Antiquité pour ses eaux thermales sulfureuses propices au traitement des affections dermatologiques et ORL.

Découverte de l’ancienne carrière

Ancienne carrière classée en réserve naturelle depuis 2015, le site abrite des fossiles du Crétacé, des animaux et des plantes rares et fragiles. Les calcaires de Tercis servent à l’étude du passage entre les étapes géologiques du Campanien et du Maastrichtien, voici 72 millions d’an­nées. Outre ce caractère scientifique, le site offre une vue panoramique sur les plaines et les forêts alentours. Accès libre et réglementé.

Visites guidées proposées par le CPIE – renseignement et réservation dans vos Offices de Tourisme de Dax et Saint-Paul-lès-Dax > 05 58 56 86 86

Téthieu

Les arènes

Téthieu est l’une des trois communes du Grand Dax avec Dax et Saint-Paul-lès-Dax, dotée d’arènes. Ces dernières sont les plus anciennes des Landes. De forme rectangulaire, elles ont été édifiées au XIXème siècle. Découvrez aussi l’église Saint Laurent et sa nouvelle cloche fondue par un artiste local et la stèle commémorative de la résistance. À voir aussi le lavoir (en cours de restauration) et la fontaine au centre du village.

Yzosse

Les Barthes et la chênaie

Traversé par l’Adour, Yzosse propose de belles balades dans les Barthes (plaines inondables) où la faune et la flore regorgent d’intérêt. Au nord du village, se trouve une belle chênaie de 2 hectares,« le Bois Sacré». Classée en 1941 et exploitée pour la construction des navires car elle permettait d’obtenir des pièces de bois de courbure rare. L’âge des plus vieux chênes a été évalué à 300 ans.

Narrosse

Eglise et borne militaire

L’église pittoresque renferme le cœur de Roger Ducos. Cet homme politique, élu 3e consul de Napoléon Bonaparte, possédait plusieurs propriétés sur la commune. Sur la place de la mairie vous découvrirez également, une an­cienne borne milliaire, marquant le passage de l’ancienne voie romaine reliant Dax à Orthez.

Ville natale du cycliste André Darrigade surnommé « le lévrier des Landes », il est considéré comme l’un des plus grands routiers-sprinteurs de tous les temps ! Vous pourrez en vous promenant tomber sur la statue de cet illustre champion, route des Pyrénées sur un rond-point par le sculpteur local Guy Pendanx.

Saugnac-et-Cambran

Les Barthes du Luy

La commune est traversée par le Luy, et offre de belles balades le long des berges. Cet affluent de l’Adour long de 154 km prend sa source en Béarn voisin.

L’église Saint Pierre, construite sur un plan carré, dispose d’un grand clocher surmonté d’un dôme. Dans le chœur, vous pourrez admirer un retable inspiré de la Grèce antique où sont représentés les deux patrons de l’édifice: Saint Pierre et Saint Paul.

Seyresse

Balade dans le bois

Commune au bord du Luy, Seyresse concilie les avantages de la campagne et la proximité immédiate de la ville de Dax. Sa chênaie offre un havre de paix et en été, de la fraîcheur.

Un détour par l’église vous permettra de découvrir la nef unique, le clocher carré à colombage de cet édifice aux allures de chapelle rurale. À voir aussi une ancienne fontaine derrière l’école.

Oeyreluy

La prononciation de cette commune vous semble impossible ? Pas de panique on vous explique comment le prononcer à la landaise. Il faut prononcer Oeyreluy comme ceci : « ou-aireu-l’œil ». Ça y est, vous êtes un vrai landais !

Le luy se dévoile

Vous apprécierez le sentier pédestre qui borde cet affluent de l’Adour. Depuis le bourg, la route du Bac vous dévoilera son lavoir qui déverse naturellement une eau à 23° . Puis, les Gravières, creusées dans les années 1950 pour réaliser la piste de la base d’hélicoptère, sont désormais propices à la détente et à la pêche.

Vous aimerez aussi…

Commander votre guide thermal

Brochure thermale