Les parcs et jardins du Grand dax sont disséminés aux quatres coins de la ville. Entrez, empruntez les allées, sans jamais oublier que sous chaque gramme d’écorce coule la vie…

À Dax, le versant urbain ne s’éloigne jamais trop de ses penchants naturels. Au cœur de la ville, il n’est pas rare de se croire perdu au cœur de la nature.

1. Berges de l’Adour

Allée des baignots

Appréciez la vue sur l’Adour. Ce fleuve long de 335 km, prend sa source dans les Pyrénées, au pied du Tourmalet et se jette dans l’océan Atlantique au lieu-dit « La Barre » à Anglet. 

2. Jardin de la Potinière

Avenue Eugène Milliès-Lacroix

Sa fontaine en escalier, évoquant la « Ville d’Eau », est bordée par des plantes de milieu humide (primevères japonaises, iris, carex). En opposition, des plantes dites de terrains secs (Phlomis fructicosa, agave, bambous, grenadier) ornent le reste du jardin.

3. Les Baignots

Cette promenade bordée de liquidambars et marronniers, vous mène vers l’ancien hôtel des Baignots, construit entre 1888 et 1902 et rénové en 2013. Dans les années 1920, cet établissement thermal fut réputé comme l’un des plus modernes et des plus luxueux de France. À noter la belle marquise protégeant l’ancienne entrée de l’hôtel. À l’arrière, le Parc des Baignots abrite, un chêne liège de 150 ans. Ses allées sont bordées de palmiers chinois (arbre de la fortune). On y trouve également un saule pleureur de 80 ans et des cèdres.

4. Bois de Boulogne

Allée du Bois de Boulogne

En longeant la digue qui surplombe l’Adour, vous entrez dans ce sous-bois bordé de chênes pédonculés. Ce bois sert de déversoir lors des grandes crues. En continuant tout droit (1 km), la stèle des Fusillés commémore le souvenir de quatre jeunes résistants dacquois fusillés par les Allemands en 1944. L’étang : plan de pêche ombragé bordé de chênes, d’un parcours d’activités physiques et d’un practice de golf.

 

5. Maison de la Barthe

Allée du Bois de Boulogne

Cette ancienne ferme présente une exposition permanente sur les Barthes (chasse, pêche, agriculture…) et ses espèces protégées. Les « Barthes » sont des prairies inondables situées en bordure du fleuve. Elles jouent un rôle important dans la régulation des eaux lors des grandes crues, permettant à l’Adour de se déverser. Ouvert d’avril à novembre, du mardi au dimanche de 9h à 17h. Visites guidées de la Barthe les mercredis et vendredis à 15h, sans réservation. 4 sentiers découverte sont accessibles depuis la Maison de la Barthe. (Circuits balisés disponibles dans votre Office Intercommunal de Tourisme et du Thermalisme du Grand Dax).

6. Boulevard Carnot

Boulevard bordé de magnifiques liquidambars, vous découvrez de part et d’autres les belles villas notamment cette villa basco-landaise de l’achitecte Albert Pomade : reconnaissable à son toit à 2 pans symétriques, ses colombages et volets de même couleur. Face à l’établissement thermal Dax O’thermes, le jardin des vignes. De juin à novembre, partez à la découverte des jardins en compagnie d’un jardinier de la ville. Renseignements dans votre Office Intercommunal de Tourisme et du Thermalisme du Grand Dax. 

7. Parc du Sarrat

Rue du Sel Gemme

Le parc botanique du Sarrat est plus qu’un simple espace de détente. Classé jardin remarquable et conservatoire naturel, il compte une maison inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1989. Parc botanique à la française et paysager, c’est un site exceptionnel situé en coeur de ville : plus de 700 arbres de 27 familles différentes. Visites guidées uniquement les mardis, jeudis et samedis (sauf jours fériés) à 15h30, de mars à novembre. Plus d’infos sur : http://www.dax.fr/le-parc-du-sarrat

8. Parc Théodore Denis

Le parc Théodore Denis est plus connu sous l’appellation populaire de « Parc des Arènes ». Ce parc est bordé d’un côté par l’Adour et de l’autre par les remparts gallo-romains. À l’entrée principale a été placée en 2000 une sculpture représentant un taureau, oeuvre en cire perdue du sculpteur stéphanois Christian Maas. À côté, se trouve les armoiries de Dax, figurant une tour pour évoquer la période romaine ainsi qu’un lion/léopard qui symbolise l’occupation anglaise. Au centre du parc, un kiosque à musique daté du XIXème siècle est entouré de liquidambars. À la sortie du parc, vers les Bains Saint Pierre une sculpture rend hommage à la plus grande vache de course du XXème siècle (Fédérale). Elle est représentée avec un écarteur dans la figure traditionnelle de la course landaise : l’écart. Cette sculpture déposée en 2002 est également l’oeuvre de Christian Maas.

 

9. Square Max Moras

Le Square Max Moras, situé face à la mairie est un lieu de détente et de repos.

Où situer les parcs et jardins