Ici, tout se décline en taille XXL. À l’abri de la dune du Pilat, les lacs et les plages affichent des dimensions grand format. C’est sans doute pour cette raison, que sur ce littoral, les bols d’air sont immenses.

SANGUINET

Ce village est situé sur les bords de l’étang de Cazaux et de Sanguinet, qui comme tous les autres lacs de la région est un véritable paradis pour les adeptes de sports nautiques, de pêche et de baignade en eau douce. Témoin de la présence humaine en ces lieux depuis l’âge de fer, trois sites sont fouillés jusqu’à 14 mètres de profondeur. Les vestiges mis à jour sont actuellement exposés dans le Musée Municipal du Lac, qui développe trois thèmes identitaires : « le lac, le sable et l’homme ».

BISCAROSSE

Biscarrosse s’impose comme la capitale mondiale de l’hydraviation et le berceau de l’aéropostale. Le Musée historique de l’hydraviation est situé sur le lieu mythique de l’ancienne base de Latécoère. Comme une invitation au voyage entre le ciel et l’eau, il raconte l’histoire de l’hydraviation à travers une collection unique de maquettes, pièces mécaniques, films et documents d’époque… 05 58 78 00 65.
Le Musée des Traditions et de l’Histoire de Biscarrosse situé sur le bord du lac met en valeur le patrimoine culturel et naturel des Landes, grâce aux dons des Biscarrossais en mobilier, outillage, objets et documents divers.

PARENTIS-EN-BORN

C’est au pétrole que Parentis-en-Born doit sa plus grande notoriété. L’or noir y jaillit pour la première fois en 1954. Compte tenu de la grande qualité du produit, le site devient le plus grand gisement pétrolifère de France et vaut à ce village le surnom de « Texas Landais ». En 2000, les 68 puits encore en activité ne produisent plus que 170 000 tonnes par an, au lieu des 1 million de tonnes produites dans les années 1950.
Les arènes de Parentis construites en 1927 sont la seule plaza du nord des Landes. La tradition taurine remonte aux années 1880, mais il faut attendre la construction de cet édifice pour voir arriver les taureaux.
En retrait du village sur le quartier d’Uchacq-et-Parentis, se trouve la Ferme Pédagogique de Chourdens : découverte de races régionales d’animaux en voie de disparition. 06 20 68 78 46 / 05 58 52 45 51

GASTES

Situé en bordure du grand lac de Parentis-Biscarrosse, le village offre le charme discret et authentique des Landes, avec son église rurale, sa fontaine et ses étangs.
Il est situé sur la Route des Lacs de la Côte dite « d’Argent ». En 1905, Maurice Martin, journaliste et écrivain, décrit le littoral atlantique comme « une frange argentée au pied des dunes immaculées ». Cette appellation de « Côte d’Argent » est conservée aussi pour faire le pendant avec un autre littoral français très en vogue à cette époque.

SAINTE-EULALIE-EN-BORN

Également situé en bordure du grand lac de Parentis-Biscarrosse, ce village tient son nom d’une sainte martyre d’origine espagnole.
Au XXe s., avec l’aménagement de son lac et de son petit port de plaisance, cette commune choisit le tourisme comme avenir économique.

PONTENX LES FORGES

La commune prospère grâce à la diversité de son artisanat (poteries, tuileries, fabriques de porcelaines et faïences) et surtout à partir du XVIIIe s. avec l’ouverture de ses forges. Aujourd’hui, ce village accueillant avec ses gîtes ruraux, ses marchés, son festival d’art et ses fêtes annuelles s’est reconverti dans le tourisme.
La Maison du Pin Maritime propose une découverte de la transformation de ce bois en une gamme de produits très variés, allant de la pâte à papier, aux écorces, en passant par les produits dérivés de la résine.. 05 58 07 49 23.

SAINT PAUL EN BORN

Cette petite commune landaise idéalement située entre les plages océanes de Mimizan et les plages du lac d’Aureilhan offre des paysages naturels très variés. Le Jardin de Charme est un site où se mêlent et s’entremêlent subtilement et naturellement de nombreuses variétés de végétaux. Visite sur RV 05 58 07 49 14

AUREILHAN

Même si le site d’Aureilhan semble occupé depuis l’époque romaine, il est mentionné pour la première fois au XIIIe s. Le village longtemps sous l’influence de Mimizan ne possède pas vraiment de bourg. Il connait enfin un certain essor au XVIIIe s. grâce à la culture de la vigne. De nombreux vignerons viennent s’y installer.

MIMIZAN

La Promenade Fleurie autour du lac permet de découvrir un havre floral avec quelques 300 espèces de végétaux, classée en 2001 parmi les plus beaux sites fleuris de France.
La Maison du Patrimoine présente une exposition permanente sur les Landes traditionnelles à travers deux personnages emblématiques : le berger et le résinier.

BIAS

Le Sentier de découverte “l’Étang du bourg vieux” (distance : 3.6 à 5km) permet de comprendre l’évolution du paysage landais entre dune, étangs et forêt mais aussi de faire connaissance avec la faune et la flore locales. 05 58 09 91 20.