Complément idéal de la pélothérapie, l’eau thermale vient compléter les bienfaits de la cure et contribue à la relaxation musculaire.

Différentes techniques sont utilisées : 

  • Les bains d’eau thermale dans lesquels l’eau hyperthermale circule en permanence. 
  • Les bains d’eau thermale avec aérobains parcourus de bulles d’air comprimé.
    • Relaxation musculaire et drainage. 
  • Les hydromassages dans les bains d’eau thermale parcourus de nombreux jets à pression variable. 
    • Décontraction musculaire, drainage du bas des jambes. 
  • Les douches générales au jet à pression variable.
    • Tonification posturale. 
  • Les douches térébenthinées à base d’eau thermale et d’un dérivé de térébenthine. 
    • Action anti-inflammatoire. 
  • Les douches sous-marines effectuées en baignoire ou en piscine par un agent thermal.
    • Décontractant. 
  • Les douches à forte pression avec jets sous-marins à direction et pression variables effectuant un massage profond.
    • Relaxation musculaire. 
  • Les étuves locales pour les mains et les pieds avec circulation d’un courant de vapeur d’eau thermale. 
    • Amélioration de la mobilité.

La cure de boisson : le thermalisme originel. De 1 à 4 verres par jour pour une action diurétique et laxative.