Valerie Saez et Patricia Cenac, infirmières & responsables ETP aux Thermes Bérot

En parallèle à la cure et après la cure, il existe des techniques pour améliorer le quotidien des patients. L’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) permet de sensibiliser le curiste à sa pathologie tout en lui donnant des clés pour mieux la vivre.

Deux programmes, Fibr’eaux et Educ’arthrose sont déclinés. Les ateliers sont mis en place par l’Institut du Thermalisme après validation de l’Agence Régionale de Santé. Notre rôle d’infirmières consiste dans un premier temps à administrer un questionnaire initial pour savoir ce qu’attendent les patients. À l’issue des ateliers, nous faisons le point avec le curiste et nous élaborons ensemble un plan d’actions à mettre en place lors du retour à la maison. Plus tard nous les appelons pour faire un nouveau point et voir si les objectifs ont été atteints.

Cette démarche qui s’inscrit dans une vision globale du patient et dans un souci de prévention est très importante. Elle permet aux curistes qui le souhaitent de se prendre en charge, de devenir acteurs de leur pathologie et non pas simples spectateurs. Il y a un véritable échange constructif entre personnes souffrant de mêmes maux. Les curistes se sentent alors écoutés et compris et ça, c’est capital pour assumer et mieux vivre la maladie. Et pour nous, lorsqu’ils repartent gonflés à bloc, nous sommes simplement heureuses de savoir que le retour à la maison se fera dans de très bonnes conditions.