Sources de bien-être, les eaux thermales sont utilisées dans tous les traitements d’hydrothérapie y compris dans les piscines de rééducation de la destination.

Les eaux de pluie s’infiltrent dans les couches souterraines. En gagnant les profondeurs, elles acquièrent après des milliers d’années leurs caractéristiques d’émergence : minéralisation en sels minéraux et oligo-éléments, température élevée, pureté microbiologique. Elles sont riches en oligoéléments et jouissent d’une minéralisation exceptionnelle dont les Romains furent les premiers à exploiter les vertus curatives. C’est l’action conjuguée du péloïde (boue de Dax) et des eaux hyperthermales qui confère à la cure toute son efficacité.

En d’autres thermes 44 le nombre de kilos de péloïde utilisés par curiste pendant les 3 semaines de cure. 880 le nombre de litres d’eau thermale utilisés pour chaque curiste et par jour. 1 200 000 la consommation d’eau thermale annuelle de la station du Grand Dax.