Des contre-indications limitées

contre indication cure

Une cure thermale peut être contre-indiquée dans quelques cas :

  • Accident cardio vasculaire cérébral ou accident cardiaque de moins de 6 mois,
  • Maladie infectieuse ou cancéreuse en phase aiguë,
  • Déficit immunitaire pathologique ou médicamenteux. Le patient greffé sous immunosuppresseur est une contre-indication absolue. Le patient sous biothérapie (anti TNF ou autres) relève d'une contre-indication relative,
  • Rhumatisme inflammatoire en poussée aiguë ou évolutive,
  • Grossesse.


Dans la suite de la chirurgie prothétique, il est indispensable que la cicatrisation soit suffisante pour effectuer la cure (délai au moins de 3 à 4 mois après l'opération).